Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 septembre 2006 1 25 /09 /septembre /2006 16:18

                                   LE NAUFRAGE

Les plaies béantes nées de la violence

 

Refusent de se cicatriser. 

 

Inondent de douleurs nos vies meurtries,

 

Les sols humides de sang de nos frères.

 

A Ziguinchor un bateau

 

Le joola cordon ombilical

 

Un  quai d’embarquement noir de monde

 

Bousculades et ruées pour un  voyage

 

Tous veulent partir, beaucoup partiront.

 

Carabane la dernière image

 

A bord, l ‘ampleur de l’insouciance

 

Du monde encore du monde

 

reprendre le large

 

Le joola  lourdement surchargé.

 

De la lumière agonisante du crépuscule

 

Au  silence complice de la nuit montante

 

Le bateau en route vers le destin tragique

 

Destin de la fin éternelle

 

Nuit froide de toutes les tristesses

 

L e joola sombrant au large des côtes gambiennes

 

En ce lugubre mois de septembre

 

La tempête a la main lourde

 

La mer tel un linceul enveloppe le joola

 

Les vents, accusés de mauvais temps, fouettent

 

Les flots rouges du sang d’êtres chers

 

D’êtres assoiffés de délivrance

 

Des SOS  cherchant échos désespérément

 

Des secouristes aux mains nues

 

Des morts ! partout des morts

 

Des disparus ! encore des disparus

 

Trop peu de rescapés 

 

Les tristes records de la Méduse et du Titanic battu.

 

Nuit de terribles souffrances !

 

Les moyens ont fait défaut

 

Aube de toutes les angoisses !

 

La négligence humaine criarde

 

D’officiers pavanant dans des cérémonies inaugurales

 

Des politiciens aux profils bas tâtonnant sur tout

 

Des passagers au summum de la souffrance

 

Des coupeurs de routes assassins

 

Longue et martyrisante attente

 

L’espoir et le désespoir au gré de la rumeur

 

La marée haute de larmes

 

L’ampleur du désastre 

 

Elèves et étudiants

 

Musiciens et comédiens

 

Pères et filles

 

Mères et fils

 

Civils et militaires

 

Oui ! le bateau a chaviré…

 

Débute le décompte macabre

 

Cent ! Deux cents ! Trois cents !

 

1863  victimes finalement…

 

Seul Dieu sait

 

Images insoutenables de corps sans vie

 

Déferlant sur les côtes gambiennes

 

Autant de cérémonies funéraires

 

L’introspection conjoncturelle

 

Le rouleau compresseur de la chasse aux sorcières

 

Des sanctions minables, trop minables …

 

On parle de tout et de rien

 

On promet monts et merveilles

 

Il nous faudra réellement !

 

Des repères et comportements nouveaux

 

 

      Souleymane sémou Diouf

 

         Mars 2004

 

 

 

Repost 0
Published by souleymane diouf - dans disso-échanges
commenter cet article
15 septembre 2006 5 15 /09 /septembre /2006 13:52

La démocratie par l’argent                                                                                                                                                

 

La trajectoire empruntée depuis 2000 par le pouvoir actuel est constituée de faits d’une tortuosité extrême .La machine libérale se vide de ses compagnons d’hier et se fait l’apôtre de la transhumance. Elle s’entoure de nouveaux amis qui ne croient à aucune valeur sinon qu à celle de l’argent .La machine se grippe et la machination pour  la réélection  a tout prix d’un homme fossilisé par des années d’âpres  luttes pour la conquête du pouvoir, semble se perdre dans les abysses des erreurs politiques.

 Aujourd’hui les données de 2000 ayant complètement changé, les compagnons d'hier écartés, le nouveaux amis ne pesant pas lourd, les inquiétudes d’une perte du pouvoir se font jour .Alors il faut manigancer ,manipuler encore et pour toujours.

Les thuriféraires ayant perdu tout espoir de revoir les conditions propices du plébiscite de2000     se renouer, se lancent dans une stratégie lamentable de conservation du pouvoir .Et tous les moyens sont bons pour cela ; Après les mirages, la triche, la rumeur et les destructions reconstructions qui n’ont pas  pu faire prospérer leur dessein, ils se sont lancés dans une  autre tentative d’érection d’une démocratie pour nantis, la démocratie par les poches

L’expression  populaire ne signifiant plus rien pour eux, c’est le tout par l argent qui gouverne.

Les pauvres de fraîche date sont devenus de vrais nantis pour oser fixer une si haute  barre de participation a la sollicitation de l expression populaire.Pour devenir député ou président du Sénégal faudra casquer quinze voire vingt cinq millions

L e premier chantier qui a valu le choix du sopi en 2000 c’était moins les grands travaux qui obstruent les rues de la capitale qu’une consolidation de la démocratie et  le parachèvement des structures institutionnelles qui la portent

Une démocratie modelée suivant les désirs  et vouloirs  d un homme est une dictature qui ne dit pas son non. Cette démocratie là ne rendra jamais service au peuple.

kooramy

Repost 0
Published by souleymane diouf - dans disso-échanges
commenter cet article
18 août 2006 5 18 /08 /août /2006 16:56
C ’est une assise populaire hétéroclite qui l’a porté au pouvoir.Son passé d’opposant l ’a rendu célébre a travers le continent.

il a érigé un systeme de gouvernement ayant pour socle la recherche effrénée de l’ unanimisme; Ce désir insensé de vouloir satisfaire tout le monde et les reunir tous autour de sa personne a fait naitre autour de lui des courtisans de type nouveau chantant jours et nuits des louanges à sa gloire et qui se permet de rire sous cape quand il commet des erreures fatales.

A vouloir satisfaire tout le monde on finit par ne satisfaire personne.

Son peuple pendant ce temps est encore là stoique dans sa dignité légendaire ,gardant malgré la souffrance qu’il endure, tout son sourire.Seulement il est d ’une patience incommensurable car à l’ heure du choix il sera le seul a pouvoir choisir.

kooramy
Repost 0
Published by souleymane diouf - dans disso-échanges
commenter cet article
5 août 2006 6 05 /08 /août /2006 12:49

Depuis quelques jours  la magistrature sénégalaise occupe les unes de tous les quotidiens du pays.pour des histoires sordides de corruption , corrupteurs et corromppus se renvoient la balle comme dans un match de pingpong.-

Ce qui semblait une bastion imprenable des dépredateurs  s'offre aujourdhui  en un triste spectacle de dénonciations et contre dénonciations.

Hier VENDREDI par pur hasard je suis tombé sur une partie du sermon de l'imam du point E où il faisait mention de cette situation déletere que vit la magistrature.En conclusion il a cité le prohète psl pour qu 'il n'y avait que trois types de magistrats l'un est au paradis et les deux en enfer.

L e premier c'est celui qui connait le droit et le dit en toute impartialite,sans céder aux pressions.pour les deux derniers l'un connait le droit et refuse de le dire ,le second ne connait pas le droit et veut trancher.

Il y avait un quatrieme qui lui aussi est en enfer pour avoir été soudoyé avec un manteau.

QUAND LA MAGOUILLE ENTRE AU PRETOIRE LE DROIT Y SORT;

Heureusement qu 'il ya encore des magistrats qui ont gardé toute leur dignité et savent toujours dire non. quand il le faut

Repost 0
Published by souleymane diouf - dans disso-échanges
commenter cet article
8 juin 2006 4 08 /06 /juin /2006 12:35

Immigration subie

 

L’autre m’a dit avant-hier qu’à défaut d’être tous des citoyens du monde, la France  ne pouvait se donner le luxe d’accueillir toute la misère du monde. D’où le fondement selon elle de l’immigration choisie. Mais rappeler à la France sa responsabilité voir son rôle prépondérant dans l’état de délabrement économique et social de nos jeunes états serait faire la part belle  à ses xénophobes des temps nouveaux. La misère du monde ne connaît pas de frontières  La France est aussi  exportatrice de misère  .Ces retraités, qui après avoir donné toutes leur jeunesse à la France la fuit pour ne pas être parqués dans des maisons de retraite Ces envahisseurs ne nous apportent rien sinon de l’illusion et de la perversion. Ils font miroiter à notre jeunesse  les rêves les plus fous de pouvoir fouler un jour le sol Parisien, moyennant la satisfaction quotidienne de leur libido. Ces envahisseurs sexuels emmitouflés sous la bannière du tourisme ont joué et jouent une partition importante dans ces vagues d’immigration. Cette immigration n’est pas choisie elle est subie.

Que dire de ces soi-disant capitaines d’industries qui organisent  la spoliation de nos ressources halieutiques et qui une fois les poches pleines, n’hésitent pas à mettre la clef sous le paillasson et laisser leu personnel a eux-mêmes.

kooramy

Repost 0
Published by souleymane diouf - dans disso-échanges
commenter cet article
6 juin 2006 2 06 /06 /juin /2006 14:22
   
 

Le spectacle auquel nous avons eu droit ce soir est pratiquement renversant.sous ce soleil de plomb et dans l'hilarité générale un pauvre monsieur se fait lapider pour vol dit-on .Il lui est reproché d'avoir soustrait les parties intimes du conducteur du bus. celui ci, le regard hagard ne semblait pas comprendre la scène dont il l'acteur principal. C'est à ce momentqu'un monsieur d'un âge avancé suggera de constater la véracité des faits. Quelques instants après le préposé à la vérification balaya les allégations .Mais le conducteur ne partagea pas le point de vue. Il souligna avec fermeté que ces parties intimes s'étaient trop rétrécies .Rétrécisseur! cria la   foule et les coups pleuvèrent de plus bel sur le pauvre

.La rumeur d'une invasion de voleurs de sexe s'empare de la capitale et ses environs. Il se dit même que c'est en vous serrant la main que les usurpateurs  s'emparent de vos parties intimes .D'autres avancent que c'est en vous touchant seulement qu'ils se donnent cette capacité maléfique de soustraire vos organes génitaux .. Les histoires du genre se multiplient et les dérives xénophobes de faire jour ,exposant le pays dans un cycle de règlement de comptes. On se regarde en chiens de faïence dans la rue chacun se méfiant de l'autre. Les anecdotes se suivent et se ressemblent quasiment. Les plaintes s'amoncellent dans les bureaux des  commissariats. kooramy

Repost 0
Published by souleymane diouf - dans disso-échanges
commenter cet article
6 juin 2006 2 06 /06 /juin /2006 14:22
   
 

Le spectacle auquel nous avons eu droit ce soir est pratiquement renversant.sous ce soleil de plomb et dans l'hilarité générale un pauvre monsieur se fait lapider pour dit- on vol .Il lui est reproché d'avoir soustrait les parties intimes du conducteur du bus. celui ci, le regard hagard ne semblait pas comprendre la scène dont il l'acteur principal. C'est à ce momentqu'un monsieur d'un âge avancé suggera de constater la véracité des faits. Quelques instants après le préposé à la vérification balaya les allégations .Mais le conducteur ne partagea pas le point de vue du vérificateur .Il souligna avec fermeté que ces parties intimes s'étaient trop rétrécies .Rétrécisseur! cria la   foule et les coups pleuvèrent de plus bel sur le pauvre

.La rumeur d’une invasion de voleurs de sexe s’empare de la capitale et ses environs. Il se dit même que c’est en vous serrant la main que les usurpateurs  s’emparent de vos parties intimes .D’autres avancent que c’est en vous touchant seulement qu’ils se donnent cette capacité maléfique de soustraire vos organes génitaux .. Les histoires du genre se multiplient et les dérives xénophobes de faire jour ,exposant le pays dans un cycle de règlement de comptes. On se regarde en chiens de faïence dans la rue chacun se méfiant de l’autre pour la sauvegarde de ses parties intimes. Les anecdotes se suivent et se ressemblent quasiment. Les plaintes s’amoncellent dans les bureaux des  commissariats.

Repost 0
Published by souleymane diouf - dans disso-échanges
commenter cet article
6 juin 2006 2 06 /06 /juin /2006 14:22
   
 

Le spectacle auquel nous avons eu droit ce soir est pratiquement renversant.sous ce soleil de plomb et dans l'hilarité générale un pauvre monsieur se fait lapider pour dit- on vol .Il lui est reproché d'avoir soustrait les parties intimes du conducteur du bus. celui ci, le regard hagard ne semblait pas comprendre la scène dont il l'acteur principal. C'est à ce momentqu'un monsieur d'un âge avancé suggera de constater la véracité des faits. Quelques instants après le préposé à la vérification balaya les allégations .Mais le conducteur ne partagea pas le point de vue du vérificateur .Il souligna avec fermeté que ces parties intimes s'étaient trop rétrécies .Rétrécisseur! cria la   foule et les coups pleuvèrent de plus bel sur le pauvre

.La rumeur d?une invasion de voleurs de sexe s?empare de la capitale et ses environs. Il se dit même que c?est en vous serrant la main que les usurpateurs  s?emparent de vos parties intimes .D?autres avancent que c?est en vous touchant seulement qu?ils se donnent cette capacité maléfique de soustraire vos organes génitaux .. Les histoires du genre se multiplient et les dérives xénophobes de faire jour ,exposant le pays dans un cycle de règlement de comptes. On se regarde en chiens de faïence dans la rue chacun se méfiant de l?autre pour la sauvegarde de ses parties intimes. Les anecdotes se suivent et se ressemblent quasiment. Les plaintes s?amoncellent dans les bureaux des  commissariats.

Repost 0
Published by souleymane diouf - dans disso-échanges
commenter cet article
29 mai 2006 1 29 /05 /mai /2006 13:52

                               Il était venu au pouvoir par un coup d’état militaire. Quelques années plus tard, par besoin d’accoutrement démocratique il enfila la tenue d’une certaine ouverture pour être dans le tempo. Il s’exerça au jeu électoral .Mais les vieilles habitudes ne s’estompant jamais , il se déclara vainqueur à 99,8% des premières joutes électorales sous son ère.

 

 

Puis l’usure et la boulimie du pouvoir aidant il se mit à rêver et à prendre ses volontés pour du concret. Ses valets, courtisans et sa cour s’octroyaient le rôle de traduire en réalité les rêves du timonier des temps nouveaux.

 

 

-sous les bras de Morphée, il reçut en songe les conseils d’un vieux président qui lui disait en substance : Les élections ne servent à rien pour nos petits états, elles sont tout juste une récréation pour meubler la galerie. Mieux le souhaitable serait l’instauration d’une présidence à vie. Alors sans tarder une loi fut soumise à l’assemblée qui modifia la constitution et le déclara président à vie.

 

 

Puis au cours de ses nombreux temps de sommeil il rêva à nouveau : « un sergent de son rang lui souffla  l’idée de s’auto élever général maréchal pour quoi pas » .Il décréta au réveil : Je m’élève au grade  de général maréchal  président à vie. Qu’en pensez vous mes chers ministres ? Tous acquiescèrent, vos volontés sont les nôtres. 

 

Dix ans plus tard l’entourage le vit dans une béante solitude. Il pleurait mais ne pipait mot.Bref il s’emmura dans un silence teinté de tristesse qui fit courir ministres, conseillers et députés maires à son chevet.

 

 

J’ai encore rêvé lança à ces compatissants de type nouveau.

 

 

De quoi s’empressèrent ils de lui demander en chœur ?

 

 

Non cette fois ci j’éprouve des difficultés pour le dire…

 

 

Dites et on agit dans le sens voulu…

 

 

Non ce serait trop demander à mon peuple,mais … d’une voix à peine audible il expliqua qu’il avait rêvé d’un empire dont il serait l’empereur.

 

 

Une voix s’éleva au niveau de l’assistance émue : mais c’est simple transformons la république en empire. Un tonnerre  d’applaudissements salua cette proposition

 

 

En grande pompe, au cours d’une cérémoniale grandiose il fut intronisé EMPEREUR

 

 

Le quatrième rêve n’eut le temps d’être soumis au peuple. Il fut chassé du pouvoir par des militaires et mourut en exil dans le plus  grand dénuement.

 

 

Kooramy

 

 

Repost 0
Published by souleymane diouf - dans disso-échanges
commenter cet article
23 mai 2006 2 23 /05 /mai /2006 21:10

L’immigration «choisie » n’est pas un concept nouveau sorti exnihilo .IL a longtemps demeuré un thème majeur du front national de Lepen. Si aujourd’hui la droite françaises le brandit c’est une manière de faire un clin d’oeil à l’extrême droite et ratisser sur son électorat.

L’immigration «choisie »  en dehors de ses relents racistes est une sorte de légitimation de la fuite des cerveaux

Que Sarkozy et sa France se le tiennent  pour dit : des envahisseurs il y’en aura toujours tant que sur le sol africain des réponses idoines aux angoisses de la jeunesse ne seront pas apportées 

kooramy

Repost 0
Published by souleymane diouf - dans disso-échanges
commenter cet article

Présentation

Recherche

Liens