Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 12:02

Pétrole par ci pétrole par là, contrat par ci contrat par là, milliards par ci milliards par là, Ne sommes nous pas loin des préoccupations populaires de la gestion du quotidien, de la recherche de l’hypothétique queue du diable Nos leaders et la classe politique dans son ensemble pensent de plus en plus pétrole après les boulimies foncières. C’est tout comme après le débat sur le conflit du sol voici venu celui du sous sol à la saveur pétrole.

Pourtant le sujet reste d’une importance capitale. L’indifférence citoyenne semble découler peut être de l’incompréhension du sujet débattu et de sa portée sur le devenir économique de notre pays. Les relents élitistes d’un tel débat censurent l’accès aux masses populaires .et ce n’est pas hasard si.des analyses renversantes sur ce sujet sortent des grand places ou marchés…

Cela dit l’effervescence du net est en porta faux du désintérêt noté dans la rue. Les balbutiements conflictuels des premiers jours autour des importants gisements découverts sous nos sols marins sont ils les vents annonciateurs d’orages ou encore de malédictions. Tout le bavardage actuel et la cacophonie qu'il entraîne, fait qu’on est loin des enjeux sur lesquels les réflexions devraient être axées .

Qu’espérons-nous de notre pétrole, qu’allons nous en faire ? Quels effets en tirer pour booster notre économie et améliorer les conditions d’existence de nos populations. Certes la gestion, la gouvernance de nos ressources naturelles doit obéir à une démarche vertueuse et des règles de transparence mais aussi nous devons nous interroger sur comment tirer profit collectivement de nos ressources naturelles plus particulièrement comment miser sur les ressources pétrolières. Ceci nous permettra peut être d’asseoir notre indépendance énergétique en coupant le Rubicon de notre dépendance vis-à-vis du pétrole étranger qui étouffe nos économies et rend déficitaire notre balance commerciale. L’exploitation de ces impressionnantes découvertes devrait avoir un impact positif réel sur nos finances avec l’amélioration notre balance commerciale comme retombée majeure .Ensuite ces exploitations vont générer des emplois, nécessiter d’autres types de formations dans nos écoles et universités et des reconversions sont aussi en vue..

Les solutions ne nous tomberont pas du ciel ni ne seront des tours de passe-passe, l’essentiel sera de se mettre au travail et de tourner le dos au jeu de cache-cache et du bavardage inutile, faire tout pour rendre nos imaginations fertiles et les rentabiliser…

.Au regard de tout cela la somnolence citoyenne actuelle peut intriguer ! Est elle un manque d’intérêt un désaveu de la gestion politique de ces grandes découvertes, est elle à insérer dans une posture oppositionnelle ou est elle encore une caution, un quitus de la gouvernance actuelle de nos nouvelles ressources naturelles? Cette inertie citoyenne ne serait elle pas une résignation ou un abandon du combat démocratique et patriotique pour plus de clarté plus de justice pour l’érection de meilleurs cadres et conditions de vie par plus de transparence? Pourquoi les citoyens ne semblent plus s’approprier ce combat ou semblent le différer. Pourtant les choses se déroulent à une cadence soutenue avec autant de bruit d’accusations, de contre accusations, d’injures, de calomnies, de justifications et de menaces..L’attente du jour j caractérise t elle l’attitude de nos concitoyens. pour qui tout ce bruit verra tôt ou tard son dénouement.

Les enjeux sont nationaux et l’adhésion populaire et non populiste serait un plus.il faut travailler à faire en sorte que les populations y poussent leur curiosité et s’y sentent dans cette gestion. Cette masse silencieuse attend des réponses à ses droits élémentaires à une santé meilleure à une éducation de qualité à un travail stable un habitat social etc. Peut être que ces découvertes seraient une première réponses à leurs espoirs

Souleymane Diouf

Opinions citoyennes

Partager cet article

Repost 0
Published by souleymane diouf
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens