Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 15:59

Il est plus en plus fait appel aux valeurs dans la critique de nos attitudes, de nos comportements et des actions que nous menons au sein de notre société. Les lignes de nos sociétés se sont lézardées par ci par là et un doigt accusateur se pointe sur ces valeurs qui ont flanché après avoir été un facteur harmonisant de la marche de nos communautés.Que mettons dans ce concept qui au delà de sa nature subjective , relative de représentation de ce qui est posé comme vrai, beau, bien, d'un point de vue personnel ou collective reste un idéal à atteindre ou à défendre.Une valeur demeure un point d’ancrage un fait social ,culturel en harmonie avec la raison ou encore avec la nature de l’homme pour lui permettre de rester soi même et vivre en symbiose avec de larges composantes de sa société. Ces valeurs qui cimentent nos appartenances nous dictent des lignes à adopter à respecter pour donner au socle sa force véritable..Mais voilà les valeurs traditionnelles ont subi les contrecoups de nos ouvertures..De nouvelles valeurs venues d’ailleurs ont remodele le paysage de nos comportements. Des tabous d’hier se sont banalisés et sont en train de chasser nos valeurs de leurs terres. Dans l’espace publique comme dans celui familial ou autres ,des mutations profondes sont notées ça et là et donnent des soucis à nos consciences.Pour un rien on vous classe donneur de leçon. Les champs de l’éthique se dégarnissent chaque jour de valeurs pour se peupler de contrevaleurs

J’ai beaucoup aimé cette analyse du sociologue Tabaski Niass qui interpellé sur la recrudescence de la prostitution dans notre pays a noté un certain dualisme concurrentiel entre les valeurs traditionnelles et celles de l’Occident. Face à la nécessaire introspection se pose la problématique des valeurs.il a noté dans son interview dans le soleil que ‘’ la société sénégalaise a subi de plein fouet des transformations qu’elle a du mal à assimiler. Il y a des nouvelles donnes, des valeurs et normes qui se généralisent et se banalisent que les bien-pensants de la société ont du mal à accepter. Il y a des valeurs séculaires, traditionnelles qui sont en concurrence avec de nouvelles valeurs plutôt calquées sur le mode de vie occidental et qui parlent plus aux nouvelles générations. On se voile la face en ne regardant pas les choses en tant que telles. Ce qui produit une libéralisation de la sexualité. Là où on parle de crise de valeurs, je parle plutôt de transformations de valeurs, de changements de normes et de codes.’’

Cette analyse pourrait aussi se transposer dans notre espace politique où de plus en plus les comportements et agissements s’éloignent des champs éthiques et donnent naissance à de nouveaux vocables comme bétail ou de bêtes politiques, de transhumance ,bras armés ,de fous du village, de chair à canon,..l'argent y règne en maître ,l'approche alimentaire y prime désormais sur les approches idéologiques...le champ politique génère de nouveaux riches et ce n'est pas hasard si les detourneurs y font légion.Accusations et contreaccusations sembleNT le nouveau jeu preferes de nos hommes politiques

Les valeurs ont connu des mues car elles ne sont pas immuables. elles s’inventent et se réinventent au fil du temps, au gré de la conjoncture, des influences. Alors ne devrions nous pas accepte de réinventer une relecture de nos choix, de nos regards ,de nos angles d’appréciations qui souffrent parce que figés et dogmatiques.La marche du monde est faite à une cadence soutenue ce ne sont pas les larmes qui nous mettront dans le tempo.Toute ouverture est une leçon !

Souleymane Diouf

Opinions citoyennes

Partager cet article

Repost 0
Published by souleymane diouf
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens